MagA - Secteur Sud-Est : Bâtiment E

French

Project Abbreviation: 

MagA

Ephorate(s): 

Former Ephorate(s): 

Research Type: 

Project Director(s): 

Project Co-Directors: 

Permit Type: 

Project Date: 

Monday, March 4, 2013

Funding Source: 

Project Period: 

Project Description: 

La fouille du bâtiment E fut achevée en 2003. En 2002 et 2003, l'équipe a terminé de dégager quelques pièces et a fouillé un grand sol appartenant au 5e siècle av. n.è. dans la grande pièce rectangulaire. Cette salle était la pièce principale du bâtiment et contenait un foyer central en argile et une baignoire dans le coin Sud-Est. Sous le sol du 5e siècle av. n.è., une occupation plus ancienne appartenant à la 2ème moitié du 6e siècle av. n.è. a été trouvée indiquant ainsi que la construction du bâtiment remonte au moins à cette période antérieure. Cependant, la forme finale du bâtiment fut le produit de réarrangements significatifs réalisés au début du 5e siècle av. n.è., comme l'ajout d’un nouveau revêtement intérieur en petits blocs de marbre et de poros appliqués sur les murs.

La fouille de cette pièce et de ses environs immédiats a permis de mieux comprendre le développement architectural du bâtiment ainsi que les différentes phases d'occupation. Nos conclusions finales plaident en faveur trois phases d'occupation. La première phase a été construite au dernier quart du 6e siècle av. n.è. Bien que l'architecture de cette phase soit incertaine en raison des modifications apportées dans la deuxième phase, il semble que la maison soit organisée sur un plan tripartite formé par une cour avant oblongue avec deux pièces plus petites à l'arrière, dont l'une avait un foyer au centre. La maison a été détruite au premier quart du 5e siècle av. n.è. et a été immédiatement reconstruite selon le plan architectural original. La chronologie de la deuxième phase a été assurée grâce à la découverte d'un petit trésor de pièces d'argent (tous d'Akanthos) daté du tournant du 6e siècle ou du début du 5e siècle av. n.è. Ces tétradrachmes ont vraisemblablement constitué un dépôt de fondation déposé lors de la reconstitution du bâtiment. Le début du 5e siècle a été une période dans laquelle tout le secteur de la ville entourant le bâtiment E a été considérablement rénové, alors qu'un mur de terrasse ainsi que les bâtiments B et C ont été construits. Le bâtiment A a aussi été reconstruit et modifié à ce moment-là. Après une deuxième destruction au dernier quart du 5e siècle av. n.è., le bâtiment E a été rénové et sa fonction et son plan ont changé. Les nouveaux murs ont divisé la cour en sections inégales. La pièce semble avoir été séparée en grand salon principal et en une cour ouverte plus petite. Le bâtiment E a finalement été détruit en 357 av. n.è., après quoi il est resté abandonné.

Dans l'ensemble, sa structure était constituée d'une maçonnerie non-isodomique bien taillée. Cependant, plusieurs ouvertures le long du mur de Ouest n'ont pas été identifiées positivement. Ces ouvertures se trouvent le long du mur Ouest et sont très bien construites. Les archéologues croient que l'ensemble architectural a été utilisé pour canaliser l'eau, mais aucun indice fournissant une preuve définitive de cette hypothèse n'a été trouvé. Plusieurs caractéristiques telles que les antéfixes de tête de bélier, le foyer central et la possibilité d'un système hydraulique complexe suggèrent que le bâtiment aurait pu être une construction publique ou religieuse.

Component: 

Project Website: 

http://www.argilos.org