À propos de la chronologie

Dans le bassin de la mer Égée et celui de la mer Ionienne le système chronologique utilisé pour classer les sites archéologiques et leurs artefacts est très similaire à celui utilisé dans les régions géographiques adjacentes (Méditerranée centrale et orientale, la péninsule sud des Balkans et l'Anatolie). Les développements culturels qui sont propres à ces deux bassins connexes (Égéen et mer Ionienne) ont modifié de plusieurs façons l'image globale de la préhistoire et l’histoire. Les développements culturels européens et du Moyen-Orient sont subdivisés en grandes périodes chronologiques qui sont basées principalement sur la prédominance de l'industrie de l'outil et sur le mode de vie (cueillette/agriculture). L'évolution de l'homme et les conditions climatiques sont les principaux facteurs de ces changements dans la production d'outils, les habitudes alimentaire et l’élaboration culturelle lors de la période Paléolithique supérieur. Par la suite, ce sont les changements climatiques et la complexification culturelle qui sont les nouveaux vecteurs de mutation. Les principales divisions et leurs durées approximatives pour la période préhistorique sont :

Paléolithique

Mésolithique

Néolithique

L’âge du Bronze

Les dates données ci-dessous pour le Paléolithique et le Mésolithique sont fournies grâce à la datation par le carbone 14, donc elles ne sont pas représentées par des années civiles. Celles-ci sont exprimées comme étant "avant le présent" [= AP]. Le présent est considéré par convention à l’année 1950 EC (« ère commune »). Dans ce Portail, toutes les autres dates sont exprimées en AEC, « Avant l'ère commune », ou EC, « ère commune ».

Le Paléolithique est divisé ainsi :

Inférieur = ca 2,5 m - 200.000 AP

Moyen = ca 200.000 - 45.000 AP

Supérieur = ca 45.000 - 9500 AP

Le Mésolithique est divisé ainsi :

Inférieur = ca 9500 - 9000 AP

Supérieur = ca 9000 - 8000 AP

Le Néolithique est divisé ainsi :

Ancien = ca 6000 - 5000 AEC

Moyen = ca 5000 - 4500 AEC

Tardif = ca 4500 - 4000 AEC

Final = ca 4000 - 3000 AEC

Ces distinctions chronologiques permettent aux préhistoriens et aux archéologues d’identifier les principaux développements culturels et de dater plus précisément le matériel archéologique à l’étude. Diverses techniques de datation radiométriques sont utilisées pour fournir une « date absolue » (avec un écart-type) à un contexte archéologique ou même parfois à un artefact. Pour l'âge du Bronze égéen, il y a trois grandes subdivisions : bronze ancien (BA) bronze moyen (BM) et le bronze final (BF). Outre l’ancien / moyen / tardif du système de l’âge du Bronze, des phases pour chacune de ces divisions existent : I / II / III et souvent même des sous-phases A / B / C. Celles-ci peuvent à leur tour être divisées en 1/2 ou en ancien / moyen / final. De plus, la chronologie égéenne est divisée en trois grandes chronologies régionales : « Minoenne » pour la Crète, « Helladique » pour la Grèce continentale du sud et les îles adjacentes et « Cycladiques » pour les Cyclades. Thus, MA / CA / HA; MM / CM / HM; MR / CR / HR.

Pour une discussion plus approfondie sur la chronologie de base de la période préhistorique et les différentes terminologies régionales, voir :

http://www.dartmouth.edu/~prehistory/aegean/?page_id=67

Pour l’âge du Bronze ancien et moyen de la Grèce continentale, les divisions se font ainsi :

Helladique ancien I, II, III

L’Helladique moyen n’est généralement pas subdivisé.

L’âge du Bronze récent pour la Grèce continentale du sud est fréquemment étiqueté comme période « Mycénienne » ou comme l’Helladique récent. La subdivision se fait ainsi :

HA I

HA IIA-B

HA IIIA1-2

HA IIIB1-2

HA IIIC ancien / moyen / recent

En Crête, l’âge du Bronze est traditionnellement divisé de cette façon :

Minoen ancien IA-B

Minoen ancien IIA-B

Minoen ancien III

Minoen moyen IA-B

Minoen moyen IIA-B

Minoen moyen IIIA-B

Minoen récent IA-B

Minoen récent II

Minoen récent IIIA1-2

Minoen récent IIIB

Minoen récent IIIC

Subminoenne

Nous voyons aussi que la classification Minoen ancien / Minoen moyen / Minoen récent peut être utilisée avec, ou remplacée par, l’appellation « palatiale » étant donné que les palais étaient caractéristiques de l'âge du Bronze en Crète et que différents niveaux de complexité sociopolitique existaient. Donc, plusieurs chercheurs utilisent également le terme « palatiale » pour établir la chronologie :

Pré-palatiale = MA IA-MM IA (ca 3100/3000 - 1925/1900 AEC)

Proto-palatiale = MM IB-MM IIB (ca 1925/1900 - 1750/1720 AEC)

Néopalatiale = MM IIIA-MR IB (ca 1750/1720 - 1490/1470 AEC)

Monopalatiale = MR II-MR IIIA1 (ca 1490/1470 – 1370 AEC)

Postpalatiale = MR IIIA2-C (ca 1370 - 1075/1050 AEC)

Le système suivant est utilisé dans les Cyclades :

Cycladique ancien I – Culture Grotta-Pelos

Cycladique ancien II – Culture Keros-Syros

Cycladique ancien IIIA – Culture Kastri

Cycladique ancien IIIB – Culture Phylakopi

Cycladique moyen I-III

Cycladique récent I-III

Après l’âge du Bronze, à la fin du Ier millénaire AEC, les deux bassins entrent dans une période « protohistorique » qui équivaut aux périodes de « l’âge du Fer ancien » dans les régions géographiques adjacentes. Par la suite, la période historique commence approximativement au VIIIe siècle AEC. À partir de ce moment, la datation des contextes archéologiques et de la culture matérielle est possible grâce à une combinaison de techniques de datation précise (tel que les différents styles de poterie / l’évolution des styles architecturaux) les événements historiques, les textes écrits, les inscriptions et la numismatique. Ces deux périodes sont normalement divisées ainsi :

Période Protogéométrique – ca 1050 - 900 AEC

Période Géométrique – ca 900 - 725/700 AEC

Période Archaïque – ca 725/700 - 490 AEC

Période Classique – 490 - 323 AEC

Période Hellénistique – 323 - 146 AEC

Période Impériale romaine – 146 AEC - 337 EC

Période Byzantine – 337 EC - 1453 EC

Période Ottomane – 1453 - 1821 EC

Les périodes pré-ottomanes sont souvent subdivisées en ancien / moyen / final. Au Byzantin final et au début de l'ère de domination ottomane, nous retrouvons des chronologies régionales associées à des occupations géographiquement limitées par les peuples Vénitiens, Francs et Génois.

Français